Redustim : traitement des excès de graisse abdominale
pour une diminution des risques santé.



Qu’est-ce que l’obésité morbide ?

L’obésité morbide ou appelé aussi massive résulte d’un indice de masse corporelle qui dépasse 40. Certains spécialistes distinguent même un stade supérieur, l’obésité massive, avec un IMC au-delà de 50. Il faut noter que ce problème est de plus en plus inquiétant en France : en 5 ans, le nombre d’obèses avec un IMC supérieur à 40 à doublé : 0,6 % de la population est aujourd’hui concernée.

Traitement de l’obésité morbide : une approche globale

Le programme le plus efficace pour traiter l’obésité morbide à long terme doit être personnalisable, pluridisciplinaire et doit surtout comporter un suivi régulier. Ceci dit, le programme thérapeutique doit inclure les prestations des spécialités suivantes: un médecin généraliste, une équipe de médecins spécialisés (Cardiologue, gastrologue, etc.), un diététicien, un kinésiologue, et bien-sûr un psychiatre.

Le programme commence idéalement par un bilan de santé établi par un médecin généraliste, suivi par des consultations auprès de médecins spécialistes. Ces examens doivent se refaire à travers un suivi régulier même durant le maintien du poids. Selon les experts de la clinique Mayo aux États-Unis, une perte de poids correspondant à 5 % à 10 % du poids corporel permet d’améliorer la santé de façon notable. Par exemple, pour une personne pesant 90 kilos, et étant obèse, cela correspond à une perte de poids de 4 à 10 kilos.

Les régimes amaigrissants : à proscrire

La majorité des régimes amincissants ne sont pas efficaces pour le traitement de l’obésité morbide pour le long terme et sont très risqués. Parmi les conséquences de ces régimes:

– Un gain de poids à long terme: La restriction qu’imposent ces régimes est souvent insoutenable et génère un stress psychologique et physique. Ceci augmente l’appétit plus tard. Une trentaine d’études menées aux États-Unis et en Europe, ont démontré qu’il pouvait y avoir une perte de poids au cours des 6 premiers mois d’un régime. Toutefois, de 2 à 5 ans plus tard, jusqu’au deux tiers des personnes reprenaient tous les kilos perdus et en gagnaient même quelques-uns de plus.

– Un déséquilibre alimentaire: selon un rapport publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de la France, suivre un régime amaigrissant sans l’avis d’un spécialiste peut engendrer des carences en nutriments ou, encore, des excès. Les experts ont étudié l’effet des 15 régimes les populaires (dont Atkins, Weight Watchers et Montignac).

Une alimentation saine pour le traitement de l’obésité morbide

Il s’agit ici de trouver un programme nutritionnel qui convient à ses propres affinités et à son propre style de vie. Ceci doit se faire en suivant l’avis du diététiste nutritionniste.

Activité physique

Avant d’entreprendre une activité physique il faut obligatoirement demander l’avis d’un kinésiologue. L’activité physique aide à se débarrasser des calories et à perdre du poids, ce qui améliore l’état de santé global. Ensemble, vous pourrez choisir un programme d’entraînement approprié à votre condition physique et à vos intérêts.

N’hésitez pas à remplir notre formulaire de contact, pour une séance ou pour plus d’informations sur nos appareils !

Plus d'infos sur les appareils Cosmosoft ?

  • Innovation thérapeutique
  • Technique 100% mains libres
  • Résultats prouvés cliniquement
  • Méthode non invasive et non agressive
  • Totale innocuité
  • Rentabilité rapide